INFOS
Evénements | Par Karima Mokrani | 02-02-2016

25 nominations dont 6 femmes

Les nouveaux membres du tiers présidentiel au Sénat tous connus

Dernière étape précédent le vote du projet de révision de la Constitution, qui aura lieu à partir de demain mercredi, au Club des Pins (Alger), les deux chambres du Parlement réunies, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a terminé, dimanche, le renouvellement partiel du tiers présidentiel du Conseil de la nation

Dernière étape précédent le vote du projet de révision de la Constitution, qui aura lieu à partir de demain mercredi, au Club des Pins (Alger), les deux chambres du Parlement réunies, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a terminé, dimanche, le renouvellement partiel du tiers présidentiel du Conseil de la nation. Entamé le 10 janvier dernier par la désignation de 17 membres dont certains sont des anciens, à l’exemple du Pr Chachoua, et d’autres sont nouveaux, à l’exemple de Ben Ali Benzaghou, recteur pendant des années de l’université de Bab Ezzouar, à Alger, le chef de l’Etat a procédé, dimanche, à 8 nouvelles nominations, dont on relève le nom de la grande moudjahida Louisa Ighil Ahriz, une icône de la Guerre de libération nationale. Un autre nom, qui ne laisse pas indifférent parce qu’il a créé la surprise générale, celui de Miloud Chorfi, jusque-là directeur de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav). Miloud Chorfi a été nommé sénateur du tiers présidentiel au même moment où cette instance a envoyé une nouvelle mise en garde à des chaînes de télévision privées, sans les citer, leur ordonnant le respect des lois de la République. Selon l’Arav, «plusieurs chaînes se sont transformées en tribunes de l'invective et de la diffamation pour des raisons qui, souvent, ne servent ni le citoyen ni la République, mais profitent à des cercles réduits et des intérêts personnels». Une mise en garde parmi d’autres qui restent toutefois sans suite. L’homme de confiance d’Ouyahia quitte l’Arav sans achever sa mission à la tête de l’instance pour s’occuper d’une autre. Il serait, en effet, désigné chef du groupe du tiers présidentiel du Sénat.

Pour en revenir à la nouvelle composante du tiers présidentiel, l’on note la présence de 6 femmes : le Pr Chachoua citée plus haut, Mme Louisa Ighil Ahriz, Mme Leila Brahimi, Gherab Zohra, Tayeb Kheira et Kasseri Rafika. Deux autres femmes étaient dans le tiers présidentiel mais n’en font plus partie désormais. Les deux femmes recalées sont Mme Drif-Bitat et l’ancienne journaliste de la télévision algérienne, Zahia Benarous. Les autres sénateurs, hommes, dans la nouvelle équipe du président de la République, sont majoritairement des scientifiques. L’on ne relève aucun nom d’ancien ministre ou autre homme politique. Ces sénateurs sont, en plus de Miloud Chorfi et de Ben Ali Benzaghou, Hmarnia Mohamed Tayeb, Ouraghi Ahmed, Bouziane Ahmed, Boushaba Rachid, Mohamed El-Ouad, ceux là dans l’équipe de ce dimanche. Ceux nommés le 10 janvier dernier sont : Laskri Mohamed Tayeb,  Houd Mouissa Madani Mohamed, Mellah Mohamed Salah, Ramdane Omar, Ghouma Brahim, Zebiri Tahar, Ferhat Hmida Tayeb, Cheloufi Mostefa, Malki Abdelkader, Benboulaid Abdelhak, Achour Rachid et Benkortbi Noureddi. Ainsi, se termine, sans le moindre couac, le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation; ceux élus par leurs pairs dans les APC et les APW et ceux désignés par le président Bouteflika. Dans quelques jours, sera faite probablement une autre annonce qui consiste en un nouveau remaniement ministériel. Et le tout sera couronné par le vote du nouveau texte de la loi fondamentale du pays. Ce sera fait au cours de ce mois de février.

K. M.

Réactions (0)