INFOS
Brocante | | 11-03-2017

Ils ont osé le faire

Une localité arabe d’Israël avait nommé une rue Yasser-Arafat, jusqu’à ce que Benjamin Netanyahou soit au courant…

 

Le leader historique palestinien n’aura pas son nom affiché dans cette rue de la petite ville de Jatt, en Israël. Dimanche 5 mars, Benjamin Netanyahou, Premier ministre de l'Etat hébreu, a annoncé qu’il allait interdire à une localité arabe de donner à une rue le nom de Yasser Arafat. «En Israël, on ne donnera pas le nom d’une rue à des assassins d’Israéliens et de juifs», a-t-il vivement réagi lors du conseil des ministres.

Une rue Yasser-Arafat a été récemment inaugurée à Jatt (nord), où vivent des Arabes Israéliens, les descendants des Palestiniens restés sur leur terre à la création d’Israël et qui constituent aujourd’hui 17,5 % de la population.

Avec de tels comportements irrespectueux de toute valeur humaine et humaniste, le Premier ministre sioniste a encore l’outrecuidance hypocrite de se déclarer pour la paix dans la région

Réactions (0)