INFOS
National | De notre correspondant à Constantine Nasser Hannachi | 18-03-2017

Un programme a été élaboré par les autorités locales

Réhabilitation des espaces verts et de l’éclairage public à Constantine

Les collectivités locales ont tracé un vaste programme de mise à niveau dans quelques secteurs urbains du chef-lieu. Les entreprises publiques communales et de wilaya entameront prochainement des opérations liées à l’assainissement et l’hygiène, à la réfection du réseau d’éclairage public et des routes, ainsi que des espaces verts.

Les collectivités locales ont tracé un vaste programme de mise à niveau dans quelques secteurs urbains du chef-lieu. Les entreprises publiques communales et de wilaya entameront prochainement des opérations liées à l’assainissement et l’hygiène, à la réfection du réseau d’éclairage public et des routes, ainsi que des espaces verts. Un (re)lifting après l’échec consommé en 2015 en raison de la gestion désastreuse de la prise en charge de ce volet, sans qu’aucun compte sur ce ratage ayant grevé la trésorerie publique n’ait été rendu. Cela sans parler des grands projets devant être finalisés pour la méga manifestation culturelle de 2015, dont certains sont encore en cours. Constantine a piteusement raté son rendez-vous urbanistique. Triste réalité, et les pouvoirs publics locaux, menés par le nouveau wali, se lancent dans un nouvel exercice de mise à niveau de la capitale de l’est. D’où cet agenda arrêté pour l’entreprise municipale chargée de l'éclairage et des routes (Evepco).

1 541 points nécessitant un traitement ont été répertoriés. Ils sont répartis sur quatre secteurs urbains (Boudraâ-Salah, Sidi Rached, Sidi Mabrouk et la cité du 5-Juillet) moyennant une enveloppe de 214 millions de dinars. Des fiches techniques destinées à la réparation du réseau d’éclairage public à Chaah E’rsas et Sidi M’cid ont été établies, a souligné le chef de l’exécutif, fixant le délai des travaux à 30 jours. Les cités Emir-Abdelkader, Bab El Kantara, Ben-Chergui, Larbi-Ben-M’hidi, et Zighoud-Youcef au centre-ville sont aussi concernées par les mêmes mises à niveau, après la finalisation des procédures administratives pour permettre aux entreprises d’entamer les travaux.

Au chapitre des espaces verts et jardins publics, la commune de Constantine a consacré une enveloppe financière importante, a-t-on indiqué, sans plus de détails sur le chiffre exact et la répartition du budget alloué. C’est l’Edevco, spécialisée dans la maintenance, qui se chargera des travaux. Elle a déjà entamé le chantier dans les parcs du centre-ville (Ben-Nacer et Boursas) et en périphérie à Zouaghi, Palma (zone industrielle). L’entreprise en question devra élaborer dans les jours à venir un plan de travail consignant toutes les propositions relatives aux opérations de réhabilitation des aires ciblées avec en sus un schéma spécifique pour la création d’un espace vert aux Arcades romaines. Pour mener à bien cette mission, l’Edevco et la daïra de Constantine travailleront à lever certaines réserves techniques et à pallier des insuffisances relevées sur terrain. Le recours aux avis des spécialistes de la Conservation des forêts quant au choix des essences d’arbres à planter reste indispensable, recommande le wali. Constantine verra aussi le tronçon de la Route nationale N° 3 au niveau de la corniche réaménagé par l’entreprise de wilaya Voirep. L’idée est d’agrémenter ce site touristique.

N. H.

Réactions (0)