INFOS
National | De notre correspondant à Tizi Ouzou Malik Boumati | 18-03-2017

Aucune liste indépendante invalidée

Rejet de 3 listes de candidats sur les 18 déposées à Tizi Ouzou

La bataille électorale pour les législatives du 4 mai sera finalement menée par quinze listes à Tizi Ouzou, après le rejet signifié par l’administration aux leaders de trois listes, en l’occurrence celles du parti d’Amar Ghoul TAJ, El Moustaqbal et El Infitah.

La bataille électorale pour les législatives du 4 mai sera finalement menée par quinze listes à Tizi Ouzou, après le rejet signifié par l’administration aux leaders de trois listes, en l’occurrence celles du parti d’Amar Ghoul TAJ, El Moustaqbal et El Infitah. Les quatre listes des candidats indépendants ont finalement été retenues en totalité. Selon les explications fournies par les responsables au niveau de l’administration de la Direction de la réglementation et des affaires générales (Drag), les signatures collectées pour valider la candidature des listes ne sont pas toutes conformes, l’administration ayant découvert que certaines signatures ont été offertes doublement ou plus.

En attendant que les recours soient traités par la chambre administrative, les partis en lice dans cette compétition électorale se préparent pour réussir leurs campagnes respectives. C’est ainsi que le Front des forces socialistes (FFS) a organisé hier vendredi un conseil fédéral élargi à la Maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou pour présenter le rapport sur la stratégie électorale de ce parti, élaboré auparavant par une commission installée à cet effet.  En présence de quelque 200 militants et cadres du parti, le membre de l’Instance présidentielle, Aziz Bahloul, également tête de liste du parti dans cette compétition électorale, a fait lecture d’une note politique de la direction nationale adressée à tous les conseils fédéraux qui devraient se tenir ce weekend.

Selon des indiscrétions, les débats ont tourné autour de la stratégie électorale dont le rapport a été lu pour enrichissement. Les débats étaient sereins, selon certains membres du conseil fédéral, qui ont tout de même fait état de certaines interventions de militants mécontents de la confection de la liste. «Il y a des mécontents certes, mais ils sont tous là pour discuter et travailler pour la victoire de notre parti. Les débats contradictoires ont lieu dans la camaraderie», précise un des cadres du parti non retenu par la commission chargé de confectionner les listes de candidats. De nombreux points ont été évoqués dans le cadre de la future campagne électorale, mais tous les militants et cadres du parti ont insisté sur la nécessité de privilégier les actions de proximité. Les femmes et les jeunes sont à cibler en priorité, ont estimé de nombreux intervenants à cette rencontre.

M. B.

Réactions (0)