INFOS
Evénements | Par Hasna Yacoub | 20-03-2017

Appelant le peuple à faire preuve de vigilance pour préserver les acquis du pays 

Bouteflika invite les Algériens à être «les bâtisseurs d'une Algérie forte»  

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a exhorté  les Algériens à être, à l'instar de leurs aïeux et ancêtres, «les artisans des événements et des réussites, les bâtisseurs d'une Algérie forte  et solide sur les plans économique et sécuritaire, puissante et influente dans le concert des nations

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a exhorté  les Algériens à être, à l'instar de leurs aïeux et ancêtres, «les artisans des événements et des réussites, les bâtisseurs d'une Algérie forte  et solide sur les plans économique et sécuritaire, puissante et influente dans le concert des nations. Une Algérie qui avance avec détermination en tête des pays en développement. Une Algérie  garante de fierté, de dignité et de prospérité pour ses enfants». Dans un message à l'occasion de la célébration de la fête de la Victoire, lu en  son nom par le Conseiller à la présidence, Mohamed Ali Boughazi, le Président a ajouté «Je voudrais vous rappeler les propos que j'ai tenus en 2009 : le devoir nous impose aujourd'hui  de sortir de la qualification et de la classification des faits de l'Histoire comme simple  circonstance sans dimensions ou d'évènements contingents échappant à toute causalité». Il a ensuite appelé le peuple à «faire preuve de vigilance» pour préserver les acquis du pays et garantir leur pérennité.  «Aujourd'hui, nous sommes appelés à faire preuve de vigilance pour profiter des résultats  des réformes, préserver nos acquis et garantir leur pérennité de façon à permettre au citoyen de vivre librement dans le cadre de la démocratie». Cette démocratie «favorise l'émergence de compétences porteuses de réussite et de prospérité  à la nation et permet à nos enfants de s'enorgueillir des réalisations et acquis obtenus dans un  climat de paix et de sécurité», a souligné le chef de l'Etat ne manquant pas de rendre hommage aux services de sécurité. «Une paix et une sécurité retrouvées et préservées grâce aux sacrifices et à la maturité du  peuple, et à sa tête les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN), des forces de sécurité, Gendarmerie et Sûreté nationale, qui veillent  à la sécurité du pays et des citoyens (…) A cette occasion, nous leur réitérons tous, officiers, sous-officiers, soldats ou éléments,  notre reconnaissance et notre gratitude et nous nous inclinons avec respect et considération à la  mémoire des martyrs du devoir national».  Revenant sur la situation économique du pays, le Président a expliqué que «les changements accélérés que connait le monde exigent sagesse et clairvoyance», raison pour laquelle, a-t-il dit «les choix stratégiques adoptés pour la relance et la promotion de l'économie nationale  (...) sont une option qui tient compte de la situation concrète des moyens offerts au pays et aussi de toutes les réalités du monde dans lequel nous vivons». «Les choix stratégiques adoptés pour la relance et la promotion de l'économie nationale en vue de permettre au pays d'être au diapason de l'évolution de l'économie internationale et de réaliser un développement global à tous les niveaux sont une option qui tient compte de la situation concrète des moyens offerts au pays et aussi de toutes les réalités du monde dans lequel nous vivons», a souligné le président de la République qui considère que le monde est marqué par des tensions et des mutations régionales et internationales et des changements accélérés qui exigent sagesse et clairvoyance non seulement de la part de l'élite, mais de la part de la société tout entière. Le Président a tenu à  rappeler que le peuple algérien «a, de tout temps, préservé et défendu le message de loyauté et de fidélité à la  patrie et qui, par le passé, s'est armé de  patience et de courage face aux épreuves dont il est toujours sorti vainqueur, non sans payer un lourd tribut, a tiré les enseignements de la tragédie nationale pour faire de l'Algérie un pays de paix et de sécurité grâce à l'aide du Tout-Puissant qui  nous a inspirés la politique de paix et de réconciliation nationale». Il a assuré ensuite que cette politique de réconciliation nationale est de plus en plus ancrée dans l'esprit des citoyens qui «grâce à ce climat de confiance et de sérénité, s'attèlent au lancement de grands chantiers dans les domaines économique, industriel et agricole». Dans son message,  le Président n’a pas manqué d’évoquer la Guerre d’Algérie et les sacrifices consacrés par le peuple affirmant que la fête de la Victoire est «une étape phare de l'histoire de l'Algérie et la  consécration d'une lutte acharnée contre le colonialisme français (...) Si le 19 mars 1962, date du cessez-le-feu, a été arraché grâce aux sacrifices des chouhada et moudjahidine, c'est aussi le fruit d'âpres négociations menées par la délégation de l'Algérie combattante qui a fait montre d'une grande intelligence et compétence en négociant avec l'occupant. Mue par la loyauté et la fidélité à la patrie, la délégation algérienne a pu, en dépit des références et ressources de l'ennemi, arracher le droit intégral de notre peuple à sa liberté et à sa souveraineté sur son territoire tout entier». Il a enfin tenu à saluer les moudjahidine «(…) Un combat dont nous célébrons les dates mémorables et dont les principes et  valeurs nous guident pour aller de l'avant dans la bataille de l'édification par l'effort et la persévérance pour construire l'Algérie rêvée par nos glorieux martyrs et qui continue à faire battre  le cœur de nos valeureux moudjahidine et moudjahidate que nous saluons avec respect et considération aujourd'hui».

H. Y.

Réactions (0)