INFOS
Economie | Par Rabah Iguer | 21-03-2017

Commerce extérieur

Baisse de 55% du déficit commercial en janvier et février 2017

Le déficit commercial de l’Algérie a atteint 1,69 milliard de dollars (mds usd) sur les deux premiers mois de 2017, contre un déficit de 3,72 mds usd sur la même période de 2016, soit une baisse du déficit de près de 55%, a indiqué hier l’APS citant le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Le déficit commercial de l’Algérie a atteint 1,69 milliard de dollars (mds usd) sur les deux premiers mois de 2017, contre un déficit de 3,72 mds usd sur la même période de 2016, soit une baisse du déficit de près de 55%, a indiqué hier l’APS citant le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Les exportations ont augmenté à 6,05 mds usd entre janvier et fin février 2017 contre 3,99 mds usd sur la même période de 2016, soit une hausse de 51,67% correspondant à une augmentation de 2,06 mds usd, précise le Cnis. Pour les importations, elles se sont stabilisées en s’établissant à 7,75 mds usd en janvier-février 2017 contre 7,71 mds usd en janvier-février de l’année écoulée, soit une légère hausse de 0,51%. Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 78% contre 52%. Le déficit commercial de l’Algérie a atteint 1,69 mds usd sur les deux premiers mois de 2017, contre un déficit de 3,72 mds usd sur la même période de 2016, soit une baisse de 2,03 mds usd correspondant à un recul de 55% du déficit entre les deux périodes de comparaison. Les exportations ont augmenté à 6,05 mds usd entre janvier et fin février 2017 contre 3,99 mds usd sur la même période de 2016, soit une hausse de 51,67% correspondant à une augmentation de 2,06 mds usd. Pour les importations, elles se sont stabilisées en s’établissant à 7,75 mds usd en janvier-février 2017 contre 7,71 mds usd en janvier-février 2016, soit une légère hausse de 0,51%. Les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 78% contre 52%. Grâce au redressement des cours pétroliers qui ont souvent dépassé les 54 dollars en janvier-février, les exportations des hydrocarbures, ayant représenté 92,4% du total des exportations, ont atteint 5,6 mds usd contre 3,76 mds usd à la même période de 2016, en hausse de 1,84 mds usd (+48,87%). Quant aux exportations hors hydrocarbures (7,6% du montant global des exportations), elles ont augmenté à 460 millions usd contre 234 millions usd (+96,6%). Les exportations hors hydrocarbures sont composées des demi-produits avec 395 millions usd (contre 174 millions usd), des biens alimentaires avec 42 millions usd (contre 43 millions usd), des produits bruts avec 13 millions usd (contre 8 millions usd), des biens d’équipements industriels avec 8 millions usd (contre 6 millions usd) et des biens de consommation non alimentaires avec 2 millions usd (contre 3 millions usd). Pour ce qui est des importations, sur les sept groupes des produits importés, trois ont enregistré une baisse : énergie et lubrifiants, biens de consommation non-alimentaires, et demi-produits. Les importations des produits alimentaires ont augmenté à 1,51 milliard usd (contre 1,24 milliard usd), les biens d’équipement industriels à 3 mds usd (contre 2,67 mds usd), les biens d’équipement agricoles à 106 millions usd (contre 79 millions usd) et les produits bruts à 299 millions usd (contre 280 millions usd).

R. I.

Réactions (0)