INFOS
National | | 06-04-2017

Selon Le directeur général de la CNMA

L’assurance multirisque à promouvoir dans le monde agricole

Le directeur général de la Caisse nationale de mutualité agricole (Cnma), Cherif Benhabiles, a appelé, hier à Ghardaïa, à promouvoir la culture de l’assurance multirisques dans le monde agricole. S’exprimant en marge d’une journée de sensibilisation et d'information sur l'assurance des produits, matériels et immobiliers agricoles contre les risques multiples, le DG de la Cnma a présenté à l’APS l'assurance agricole comme un «impératif» pour soutenir et sécuriser les revenus des agriculteurs ainsi que de stimuler l'investissement dans le secteur. Les agriculteurs et éleveurs sont exposés à de multiples aléas climatiques ou épidémiques qui peuvent affecter gravement leurs revenus, voire remettre en cause la pérennité de leur exploitation et leur cheptel, a souligné M. Benhabiles avant d’appeler les agriculteurs à souscrire une police d’assurance auprès du réseau de la Cnma existant à travers l’ensemble du territoire national. La Cnma se propose d’asseoir la confiance des agriculteurs à travers ses prestations et d’être l’accompagnateur et l’assureur de proximité pour le monde rural et agricole, dont la région de Ghardaïa devenue un pôle agricole «important» a-t-il soutenu. Plusieurs experts en assurances, intervenant durant la journée de sensibilisation, ont mis en exergue les couvertures assurantielles dans les différentes branches tel que le pack assurance El Thika (confiance), qui cible les petits agriculteurs ainsi que les assurances d’habitation et de véhicules. Pour eux l’assurance est un mécanisme de protection des petits agriculteurs à faibles revenus contre les risques (accidents, maladie, décès, catastrophes naturelles) en échange de paiement de primes d’assurances adaptées à leur besoin et niveau de risque. Les participants ont insisté sur l’importance de la formation des agents assureurs, le renforcement de l’innovation sur le plan marketing et commercial, ainsi que la mise sur le marché de produits d’assurance adaptés aux besoins des agriculteurs et investisseurs. En marge de cette rencontre de sensibilisation, deux conventions de police d’assurance ont été signées, l’une entre un propriétaire d’une laiterie et la Crma de Ghardaïa, l’autre entre la Chambre de commerce et d’industrie CCI-M’Zab et la Crma Ghardaïa, en présence du DG de la Cnma et des autorités locales. La Cnma, qui est le premier assureur agricole en Algérie, compte actuellement plus de 158 000 clients et emploie près de 2 500 personnes.

Réactions (0)