INFOS
Culture | Par Algérie presse service | 16-04-2017

Images sur la vie des migrants en Algérie

Exposition «Migrations» au café littéraire le Sous-marin

Le café littéraire le Sous-marin, à Alger, a organisé, jeudi soir dernier, le vernissage d’une exposition collective de photographes algériens, dédiée aux quotidien et à la condition des migrants subsahariens en Algérie. Intitulée «Migrations, wehna wesh derna ?» (Migrations, et nous qu’avons-nous fait ?), cette exposition réuni les clichés des photographes Youcef Krache, Mustapha Sellali et Abdu Shanan réalisés dans le cadre du projet «Terminus Algérie» visant à documenter la vie des migrants en Algérie.

Le café littéraire le Sous-marin, à Alger, a organisé, jeudi soir dernier, le vernissage d’une exposition collective de photographes algériens, dédiée aux quotidien et à la condition des migrants subsahariens en Algérie. Intitulée «Migrations, wehna wesh derna ?» (Migrations, et nous qu’avons-nous fait ?), cette exposition réuni les clichés des photographes Youcef Krache, Mustapha Sellali et Abdu Shanan réalisés dans le cadre du projet «Terminus Algérie» visant à documenter la vie des migrants en Algérie.

Une série de clichés, pris majoritairement à Alger et à Oran, immortalise le quotidien des migrants subsahariens sur leurs lieux de travail, généralement dans des chantiers de construction, ou dans des lieux de vie et foyers, montrant ainsi le quotidien et les conditions de ces familles. Quelques photographies immortalisent les conditions difficiles de certaines familles vivant dans la rue alors que d’autres clichés évoquent une certaine solidarité citoyenne et une certaine intégration des migrants dans la société algérienne.

Les organisateurs ont choisi de présenter l’exposition dans une ambiance renvoyant à la traversée du désert en éparpillant des vêtements usagés et du sable évoquant le passage des migrants, des éléments qui n’apparaissent cependant pas dans les photos exposées. Les organisateurs ont également proposé au public, venu très nombreux au café littéraire, la projection deux courts métrages sur le thème de la migration à savoir Brûleurs (2011) de Farid Bentoumi et Une vie en suspens (2012) de Nick Francis suivant le parcours d’un migrant somalien vivant en Libye.

Une table-ronde sur la condition des migrants a également été organisée en présence de membres du collectif Solidarité migrants Algérie et la coordinatrice du projet «Médecins du monde» à Oran.

APS

Réactions (0)