INFOS
Evénements | De notre correspondant à Tizi ouzou Malik Boumati | 16-04-2017

Amara Benyounès lors d’un meeting à Tizi Ouzou :

«Personne n’aura la majorité absolue à l’APN»

Lors d’un meeting électoral qu’il a animé hier samedi à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA) Amara Benyounès a appelé à un vote massif, considérant que la participation massive servira les démocrates.

Lors d’un meeting électoral qu’il a animé hier samedi à la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA) Amara Benyounès a appelé à un vote massif, considérant que la participation massive servira les démocrates. «Plus le taux de participation est important, élevé, plus les démocrates et les républicains seront forts», a affirmé Amara Benyounès devant quelques centaines de personnes, notamment des candidats de son parti sur les listes d’Alger et de Bouira. Pour l’ex-numéro 2 du RCD, «il n’y qu’un chemin qui mène vers la démocratie, c’est celui des élections», avertissant les Algériens contre les adeptes du changement par la rue. «La rue mène toujours vers le chaos, jamais vers la démocratie», a-t-il estimé en égratignant les partisans du boycott qui se recrutent, selon Benyounès, parmi ceux qui veulent imposer le changement par la rue, d’une part, et ceux qui attendent un coup d’Etat militaire, d’autre part. «Qu’ils le sachent une bonne fois pour toutes. Il n’y aura jamais un coup d’Etat militaire. Nous avons une armée républicaine, respectueuse des lois. Et elle est au service du peuple et du pays», a lancé le patron du MPA ajoutant qu’«il n’y aura pas d’autre solution en Algérie en dehors de la démocratie». Le meeting de Tizi Ouzou a été saisi par son animateur pour répondre au secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, qui a affirmé, jeudi dernier, et à partir de la même salle, que le FLN ambitionnait d’arracher la majorité absolue au lendemain du scrutin du 4 mai. «Personne n’aura la majorité absolue à l’APN. Qui pourra avoir plus de 230 sièges à l’Assemblée ? Il y aura des alliances pour former le gouvernement», a précisé en outre Amara Benyounès appelant les hommes politiques à élever le niveau des débats et éviter les insultes et l’invective dans leurs interventions publiques. Par ailleurs, le secrétaire générale du MPA a appelé les citoyens de la région à cesser de retarder le développement avec le phénomène des oppositions et celui de la fermeture des routes. «Il faut un minimum de choses pour attirer les investisseurs en Kabylie, à commencer par la paix et le foncier», a indiqué l’animateur du meeting qui rappelle que les Kabyles ne trouvent plus, comme auparavant, de travail dans les autres wilayas qui souffrent autant, ni dans les pays européens qui tendent vers la fermeture de leurs frontières. «C’est la raison pour laquelle il faut construire une économie ici même en Kabylie», a assené Benyounès qui abordera, dans un autre registre, le lynchage dont il a été victime quand il était ministre du Commerce et quand il a essayé d’apporter des changements dans la commercialisation des alcools. «70% du marché de la vente d’alcool est dans le secteur informel. Des centaines de milliards sont brassés dans ce secteur chaque année. 200 millions de litres d’alcool sont consommés annuellement par les Algériens», a rappelé le chef du MPA non sans préciser qu’après son limogeage du département du commerce, l’informel a continué de fleurir dans le secteur des alcools, alors qu’il a essayé, en tant que ministre, de mettre de l’ordre dans un secteur censé renflouer les caisses de l’Etat.

M. B.

Réactions (0)