INFOS
Régions | | 20-04-2017

En Bref...

Khenchela : le musée régional du moudjahid recueille des témoignages sur la Guerre de libération nationale

Le musée régional du moudjahid de la wilaya  de Khenchela ainsi que ses annexes réparties sur plusieurs wilayas ont  recueilli pas moins de 1 693 témoignages vivants sur les différents  évènements de la glorieuse Guerre de libération nationale, a indiqué,  hier, le directeur de wilaya des moudjahidine, Houcine Khaledi. L'opération de collecte des témoignages historiques auprès des  moudjahidine par le musée régional et ses annexes dans les wilayas de Souk  Ahras, d’Oum El Bouaghi, de Tebessa et de Batna a été lancée en 2010, a  précisé le même responsable. Il a ajouté, à ce propos, que jusqu’au mois de mars dernier 965 heures et  19 minutes de témoignages ont été enregistrées par les équipes techniques  dotées du matériel adéquat, mobilisé par le ministère des Moudjahidine pour  garantir un travail professionnel, précisant que les enregistrements de ces  témoignages se déroulent au musée régional des moudjahidine de Khenchela et  aux sièges d’autres établissements relevant du secteur en plus des centres  de repos et de loisirs des moudjahidine de la commune d’El Hamma. M. Khaledi a souligné qu’une équipe technique a été mobilisée pour  recueillir les témoignages des moudjahidine qui ne peuvent se déplacer pour  des raisons de santé. Dans les détails, il a précisé  288 témoignages vivants totalisant 135  heures et 15 minutes ont été recueillis dans la wilaya de Khenchela, soulignant que cette  opération se poursuivra  au niveau du site historique du chahid Ali Souai  de la commune de Messara. Des témoignages ont été également recueillis à proximité des monuments  historiques et des sites dont la forêt Beni Meloul, où des grandes  batailles ont eu lieu et des pages glorieuses de l’histoire de l’Algérie  ont été écrites par les moudjahidine de la région, a-t-on indiqué.

 

Mila : début de la récolte de l’ail

L’opération de récolte de l’ail a été lancée dans la commune d’Oued Athmania, dans la wilaya de Mila, au titre de la campagne agricole en cours avec une production prévisionnelle estimée à plus de 600 000 quintaux, a indiqué le directeur des services agricoles (DSA). La cérémonie de récolte de l’ail, réalisée sur une surface de 1 100 hectares répartis sur les communes de Teleghma, d’Oued Athmania et d’Oued Segan a été présidée par le wali Mohamed Djamal Khenfar, a-t-on constaté. In situ, les problèmes d’irrigation agricole, de déficit en eau et de difficultés liés au pompage de l’eau depuis les oueds de la région ont été exposés par les producteurs d’Oued Athmania et le wali de Mila s’est engagé à autoriser les agriculteurs à procéder à l’irrigation, une fois par semaine, depuis le barrage Grouz. Cette décision permettra de «sauver les récoltes de la saison en cours», ont indiqué, dans ce contexte les agriculteurs. Des autorisations d’exploitation des puits d’une manière temporaire en attendant la réalisation du périmètre d’irrigation du barrage de Grouz, situé à Oued Athmania, ont été également validées, a affirmé le wali. Le taux d’avancement de l’étude relative à la réalisation de ce périmètre destiné à irriguer 3 000 hectares des terres de cette région a atteint 50%, selon la même source. Pour rappel, la commune de Teleghma réceptionnera prochainement la première tranche de son périmètre irrigué depuis le barrage Beni Haroun, sur une superficie de l’ordre de 1 147 hectares sur un total de 4 447 hectares, selon les statistiques établies par l’Office nationale d’irrigation et de drainage (Onid).

Réactions (0)