INFOS
Evénements | De notre correspondant a Annaba : Mohamed Rahmani | 20-04-2017

Législatives à Annaba

Ould Abbès : «La victoire du FLN est assurée»

C’est un coup d’accélérateur qui a été donné à la campagne électorale à Annaba avec ce meetiing animé hier par Djamel Ould Abbès, secrétaire général du FLN, au Théâtre régional de Annaba.

C’est un coup d’accélérateur qui a été donné à la campagne électorale à Annaba avec ce meetiing animé hier par Djamel Ould Abbès, secrétaire général du FLN, au Théâtre régional de Annaba. C’est une ambiance des grands jours qui a caractérisé ce rassemblement avec plus d’un millier de personnes venues écouter le patron du Vieux parti qui visiblement était dans son élément. Il faut dire que la machine électorale du FLN s’est mise en branle avec cette recette dont seul le Vieux parti a le secret, mobilisation par bus entiers, banderoles et portraits grandeur nature, slogans, youyous, applaudissements, bref un air de fête qui a attiré même les plus réticents.

Ould Abbès en terrain conquis prit la parole sous un tonnerre d’applaudissements et ce «Dima FLN» (Toujours FLN) crié à gorges déployées en standing ovation «Nous sommes venus à Annaba pour vous présenter vos cavaliers, ce sont des candidats qui représentent toutes les daïrate de la wilaya. Se sont tous vos candidats, y figurent du ministre (Boudjemaa Talai) à l’ingénieur et nous avons veillé à ce que tous et toutes soient universitaires car nous avons pris le soin d’élever le niveau de représentativité, alors votez pour eux !», lance-t-il à l’assistance.

Parlant du choix des candidats au niveau national il dira qu’aucune présélection n’a été faite par les mouhafadate et que tout a été transmis tel quel à la direction du parti. « Nous avons étudié 6 294 postulants pour la candidature à ces élections, il est très difficile de faire un choix parmi un tel nombre. Le choix est collectif et une concertation avec les responsables du parti a été nécessaire, mais à la fin nous avons réussi à faire le bon choix, il y a 70% d’universitaires dans ces listes au niveau national, 183 femmes candidates, des étudiants, des travailleurs, des moudjahidine et des personnes aux besoins spécifiques, un équilibre que nous avons voulu pour représenter toutes les catégories sociales», a-t-il clamé haut et fort.

Abordant les commentaires faits sur ses déclarations concernant la victoire du FLN et ce «triomphalisme» avant l’heure que lui reprochent certains, il dira qu’il est normal que le FLN remporte ces élections car il a un programme, le programme du président de la République dont il exhibe la photo pour la montrer à l’assistance. Une assistance qui  cria à l’unisson le nom du président de la République «Bouteflika Président !» Résonnait toute la salle et même dehors.

Poursuivant il dira que maintenant il n’est plus question de majorité absolue, mais de victoire totale. «Nous allons tout rafler, nous sommes sures et certains», conclut l’orateur.

La salle se leva comme un seul homme pour saluer cette déclaration qui a résonné comme un gong annonçant le KO pour les autres partis en lice.   

M. R.

Réactions (0)