INFOS
Evénements | Par Karima Mokrani | 20-04-2017

À partir d’Oran plaidant pour une forte participation au scrutin législatif

Sellal relance son appel à «la préservation des constantes nationales» 

C’est entre deux dates hautement symboliques ; le 16 avril et le 20 avril, respectivement journée du savoir et anniversaire du printemps berbère, et à partir de la wilaya d’Oran qui enregistre une avancée remarquable dans ses projets de relance industrielle, redonnant espoir de voir cette capitale de l’Ouest, et avec elle tout le pays, retrouver la voie du développement dans tous les domaines, que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a décidé de s’adresser à nouveau aux citoyens pour les inviter à se rendre en masse aux urnes le 4 mai prochain.

C’est entre deux dates hautement symboliques ; le 16 avril et le 20 avril, respectivement journée du savoir et anniversaire du printemps berbère, et à partir de la wilaya d’Oran qui enregistre une avancée remarquable dans ses projets de relance industrielle, redonnant espoir de voir cette capitale de l’Ouest, et avec elle tout le pays, retrouver la voie du développement dans tous les domaines, que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a décidé de s’adresser à nouveau aux citoyens pour les inviter à se rendre en masse aux urnes le 4 mai prochain. Il prend part, à sa manière, à la campagne électorale pour les législatives 2017, et assume totalement son acte malgré les reproches qui lui sont faits de reprendre ses sorties de travail dans les wilayas en pleine campagne électorale et de lancer ses appels aux vote. Sellal considère que les «tentatives» de déstabiliser le processus électoral sont bien sérieuses et elles visent plus qu’à saboter un scrutin. Selon lui, c’est l’union du peuple qui est ciblée. Les constantes nationales et les composantes de l’identité nationale, selon ses propres dires. Une ligne rouge - comme il aime à le répéter - qu’il ne faudrait pas franchir. «Les Chaouis, les Kabyles, les Beni-Snous…et autres, nous sommes tous des amazighs décidés à préserver notre richesse culturelle et préserver l’union de notre pays quelque soit le prix, parce que c’est notre arabité, notre amazighité et notre religion qui font de nous des hommes libres», dira-t-il. Et de poursuivre avec insistance : «La bénédiction de la sécurité et de la stabilité dans notre pays ne doit pas nous faire oublier les manoeuvres qui visent ces composantes nationales et l’union de tout un peuple. Nous devons exprimer, à chaque occasion, notre attachement à ces valeurs et notre souci de préserver la souveraineté de notre pays. Une forte participation aux prochaines législatives renforcera le sentiment d’appartenir à la nation, préservera la stabilité du pays et c’est une manière d’exprimer une forte conscience de la nécessité de poursuivre dans la construction de la nation. Nous devons tous y contribuer.» Sellal invite clairement les oranais et, à travers eux, l’ensemble des populations à travers le pays, à voter le 4 mai prochain. «Si notre force ne résidait pas dans notre union, nos ennemis ne chercheraient pas à nous diviser et à semer la zizanie. Partant de ce fait, je vous demande d’exprimer, le 4 mai prochain, notre fierté de notre algérianité, riche, diverse et unifiée», ajoutera-t-il. Lors de sa visite des chantiers, nombreux au menu, Sellal en profitera pour relancer son appel à l’investissement privé et au partenariat public-privé, en affirmant ne pas faire de différence entre les deux secteurs. Ce qui compte, affirmera-t-il, c’est la réussite de l’entreprise algérienne. Il insistera donc sur la nécessité de renforcer le partenariat public-privé, faciliter le climat des affaires et alléger les mesures administratives. Tout pour permettre une relance efficace de l’industrie, et de l’économie de façon générale. Lors de cette visite, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a donc plaidé pour qu’il y ait plus d’investisseurs privés dans le domaine agricole de façon à permettre un meilleur rendement. Propos tenus lors de sa visite de la ferme pilote Opda d’une superficie de 1 460 ha, réalisée dans le cadre du partenariat public-privé et irriguée à partir de l’eau traitée par la Step d’El Kerma, dans la localité de Oued Tlélat. A Tafraoui, il a inauguré le complexe industriel de raffinage du sucre, d’une capacité de 700 000 tonnes/an et à Bethioua, celui de production de tube spirale en acier, ainsi que la première ligne de laminoir du nouveau complexe de production stratégique de Tosyali Algérie. A Hassi Ben Okba, il a procédé à l’inauguration de l’unité de production des antibiotiques Sephalo Sporine injectables. Lors de cette sortie, il a été également procédé à la remise des clés des logements Aadl à 700 bénéficiaires parmi les postulants de l’année 2013. 2 000 bénéficiaires de logements LPL ont eu également droit à leurs clés. A cette même occasion, le Premier ministre a posé la première pierre du nouveau pôle urbain Ahmed- Zabana devant accueillir 50 000 logements.

K. M.

Réactions (0)