INFOS
National | Par Chahira Cheref   | 11-05-2017

Pour une meilleure prise en charge des malades

Un  nouveau village du diabétique aménagé à Médéa   


Afin d’offrir une meilleure prise en charge  aux patients atteints du diabète, un village du diabétique a été aménagé dans l’enceinte du stade communal de Médéa, Si Hamdane, dans le cadre d’une  campagne de dépistage précoce et de suivi des patients atteints  de cette pathologie, a fait savoir hier le directeur de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Mohamed Cheggouri.

Déclinée sous le slogan «Gardons un œil sur le diabète», cette campagne de  dépistage et de prévention du diabète s’étalera du 13 au 22 mai courant et  mobilisera d’importants moyens humains et d’équipements médicaux  pluridisciplinaires, dans le but de garantir de meilleures prestations aux patients et citoyens ciblés par cette campagne, a indiqué M. Cheggouri.

«Des médecins spécialistes en diabètes, des cardiologues, des  ophtalmologues, des psychologues ainsi que des nutritionnistes, issus des  différents établissements hospitaliers de la wilaya, vont assurer, durant  toute la durée de cette campagne, et à raison de sept heures par jour, des consultations, prodiguer des conseils aux citoyens et orienter les nouveaux cas dépistés vers les structures spécialisées», a-t-il expliqué. L’équipe médicale affectée à ce village disposera, en outre, d’équipements  et d’appareils médicaux adéquats qui leur permettra de traiter le flux de citoyens attendus.

Les moyens médicaux mobilisés pour la circonstance sont en mesure de  couvrir, a relevé le directeur de la santé, une moyenne de 1 000 citoyens par jour, précisant que deux espaces ont été aménagés à cet égard, dans le but d’optimiser les moyens, humain et matériel, déployés.

«Le premier espace est réservé au dépistage du diabète, doté des équipements et appareils appropriés, alors que le second est dédié  au suivi et la prise en charge des personnes déjà atteintes de cette  pathologie», a-t-il noté.

Il est à noter que le taux de diabétiques en Algérie a atteint 12% de la population, selon la Fédération algérienne des associations des diabétiques. Le nombre de diabétiques en Algérie est en augmentation inquiétante estimé à plus de 4,5 millions.

Le président de la Fédération algérienne des associations des diabétiques avait souligné dans une déclaration récente que l’Algérie enregistre, chaque année, entre 10 000 et 20 000 nouveaux cas de diabète décelés notamment lors des campagnes de dépistage précoce.

Pour rappel, l'Association scientifique des étudiants en pharmacie de l’université d’Alger (Asepa)  a organisé du 18 au 22 avril  dernier une campagne de sensibilisation contre l’hypertension artérielle et le diabète. Cette dernière avait pour objectif de prévenir les personnes à risques, mais également aider les malades à mieux comprendre leur maladie pour une meilleure prise en charge, et ce, à travers des journées de sensibilisation.

C. C./APS

 

Réactions (0)