INFOS
Société | Par Algérie presse service | 28-05-2017

Pour éviter les risques d'accidents durant le jeûne

Les citoyens appelés à faire preuve de prudence

La Protection civile a appelé les citoyens à faire preuve de prudence durant le mois sacré de Ramadhan, eu égard aux innombrables cas d’accidents enregistrés durant cette période, tels que les accidents de la route, les cas de brûlures et les intoxications alimentaires. Cette démarche est destinée à réduire les conséquences générées par le non-respect des consignes de sécurité, dû aux effets de la fatigue, de la somnolence, concernant les accidents de la route et au non-respect des mesures d'hygiène s'agissant des accidents domestiques constatés durant ce mois sacré.

La Protection civile a appelé les citoyens à faire preuve de prudence durant le mois sacré de Ramadhan, eu égard aux innombrables cas d’accidents enregistrés durant cette période, tels que les accidents de la route, les cas de brûlures et les intoxications alimentaires. Cette démarche est destinée à réduire les conséquences générées par le non-respect des consignes de sécurité, dû aux effets de la fatigue, de la somnolence, concernant les accidents de la route et au non-respect des mesures d'hygiène s'agissant des accidents domestiques constatés durant ce mois sacré.

Les femmes au foyer sont particulièrement interpellées à davantage de vigilance dans la manipulation de détergents et autres produits chimiques utilisés dans le nettoyage des maisons et qui peuvent engendrer des cas de brûlure de différents degrés ou des intoxications parfois mortelles dont sont victimes les enfants exposés aux produits toxiques.

Les automobilistes et usagers de la route sont également appelés à faire preuve de prudence et à éviter l'empressement dont ils peuvent faire preuve avant la rupture du jeûne, parallèlement à la fatigue cumulée durant la journée et qui constituent les principales causes d'accidents au cours du mois de Ramadhan pour non-respect du code de la route et excès de vitesse.

Les chauffeurs de bus, taxis et camions qui assurent les dessertes de longues distances sont notamment interpelés dans ce contexte.

Les intoxications alimentaires sont également citées par la Protection civile qui relève que celles-ci sont  souvent  fréquentes pendant ce mois sacré et durant la saison estivale et qui sont souvent provoquées par le non-respect des conditions de conservation (notamment la chaîne de froid), l'exposition et la vente des denrées alimentaires sur la voie publique.

En cas d'accidents, les citoyens sont appelés à s'adresser aux secours de la Protection civile, en composant le numéro 14 et en précisant la nature des risques auxquels ils sont exposés, ainsi que l'adresse de leur domicile.

APS

Réactions (0)