INFOS
Brocante | | 03-06-2017

SQUATT BIZARRE POUR DES AMES EN PEINE

Des esprits investissent une station-service

Le mystère est total. La semaine passée, d’étranges phénomènes sont venus perturber le quotidien d’une station-service du village de Cucq, dans le Pas-de-Calais (Nord de la France), et de son gérant. Téléphone en panne, pompes à essence qui se dérèglent, caisse qui tombe au sol sans raison… Aujourd’hui encore, aucune interprétation rationnelle n’est venue expliquer ces activités paranormales.

«Ça a commencé par le téléphone, puis l’informatique des pompes», explique le commerçant au quotidien 20 minutes. «Ensuite la caisse est tombée toute seule par terre, la télévision a explosé. Les bouchons de toutes les bouteilles d’huile et de liquide de refroidissement de la station ont sauté», poursuit le gérant, encore sous le choc. «J’étais là, j’ai tout vu et je n’arrive pourtant pas à y croire, c’était comme à la télé, il y en avait partout».

Aucune explication

Une enquête est immédiatement ouverte par la gendarmerie. Des relevés d’empreintes sont effectués. Quant aux pompiers, ils sont perplexes devant ces phénomènes, ne leur trouvant aucune cause physique ou environnementale, comme le gaz. 

«On ne peut pas expliquer le phénomène qui s’est passé. Au contraire d’un incendie, dont on trouve généralement l’origine assez vite, là, on n’a pas de cause du sinistre», explique le Centre opérationnel d’incendie et de secours (Codis). La zone est, du moins en apparence, «sans danger».

«On a d’abord cru à une blague»

Sauf que le lendemain, les manifestations paranormales resurgissent. «Le lundi matin, ça avait recommencé. Même les bouchons des bouteilles de vin et des bidons d’huile qui étaient dans le garage avaient sauté. Tout était par terre», décrit le commerçant désabusé. «On a d’abord cru à une blague, mais ça ne peut pas être l’œuvre d’une personne (…) Trois fois de suite la caisse est tombée toute seule par terre alors que j’avais le dos tourné».

Deux jours après les premiers phénomènes, la station avait toujours le rideau baissé. «Six pompiers ont passé leur dimanche complet à nous aider pour nettoyer et il reste encore beaucoup de travail à faire». Côté gendarmerie, on avoue son impuissance face à «un phénomène bizarre et inexpliqué». Alors, se trouve-t-on en présence d’une station-service hantée ? L’enquête en cours devra trancher.

Réactions (0)