INFOS
National | | 17-06-2017

Avec l’arrivée de la saison estivale, la ville s’est faite belle

Tigzirt, une destination privilégiée des familles durant le ramadhan

La ville côtière de Tigzirt, à une quarantaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, s’impose comme une destination privilégiée des familles durant les soirées du mois sacré de ramadhan. Entre ceux qui choisissent la fraîcheur marine et le murmure des vagues, ceux qui assistent aux soirées artistiques assurées au niveau de la plage Tassallast et ceux qui préfèrent offrir un moment de détente à leurs enfants du côté du port de plaisance, Tigzirt accueille chaque soir des milliers de visiteurs qui affluent des quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou, mais aussi de Boumerdès, a-t-on constaté. Juste après la rupture du jeûne, une ambiance festive commence à s’installer au niveau de cette petite ville accueillante et bienveillante qui offre à ses hôtes toutes les commodités nécessaires pour passer un agréable moment en famille. Avec l’arrivée de la saison estivale, Tigzirt, et contrairement aux années écoulées, s’est faite belle et s’est offerte une nouvelle apparence grâce aux efforts des différentes directions impliquées dans la préparation de la venue de l'été appuyées en cela par les autorités locales de la daïra et la commune qui ont fortement adhéré à la démarche, a indiqué à l’APS le chef de daïra Aïssat Aïssa. D’ailleurs, même les espaces de stationnement squattés pendant la saison dernière par des jeunes qui imposaient leur dictat aux automobilistes, notamment du côté du port, ont été libérés cette année et mis à la disposition des usagers qui peuvent garer librement leurs véhicules sans être inquiétés par les racketteurs. Des dispositions prises dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’accueil des estivants, mais aussi de la redynamisation de cette ville et sa préservation en tant que repère historique et témoin d’une civilisation lointaine, grâce notamment au site antique romain qui ne cesse de susciter l’intérêt du public et des chercheurs, a estimé son premier responsable.

 
Le port, un lieu de détente par excellence

 
La plus grande affluence durant les soirées du mois de ramadhan est enregistrée quotidiennement au niveau du port de plaisance de la localité, où un espace de divertissement destiné aux enfants a été aménagé par un particulier. Durant toute la durée de ce mois, les prix d’accès aux différents jeux mis à la disposition des familles et leurs enfants sont réduits de moitié, a-t-on constaté. Au lieu de 100 DA le ticket pratiqué habituellement, les chérubins ont accès aux manèges à 50 DA uniquement, ce qui a contribué à augmenter la présence des familles sur ce site. Après avoir fait le tour des jeux mis à leur disposition, les enfants, avec la bénédiction de leurs parents, se tournent vers le vendeur de glace, assez prisé par les foules, installé juste à côté du guichet de vente de tickets. Proposées par un homme d’un certain âge connu par les habitants de Tigzirt et de ses habitués, ces glaces à la saveur particulière sont incontournables pour la majeure partie des visiteurs du port et des chaînes interminables se forment devant son échoppe. Une fois les glaces acquises, les familles se dirigent droit vers le gazon où les bancs installés au niveau de la structure pour savourer tranquillement les cornets ou les boites de glaces tout en profitant de la beauté du paysage qui donne sur l’Ilot de Tigzirt. Au-delà de la détente et de la dégustation des glaces et autres amuse-gueule, l’acte humanitaire et de bienfaisance est également au rendez-vous au niveau du port. Un camion de collecte du sang au profit des malades est garé non loin de l’entrée. Des infirmiers en tenues de service accompagnés d’un médecin accueillent des bénévoles, nombreux à donner leur sang pour venir en aide aux personnes malades à travers les structures de santé. Même si la procédure prenait quelque peu de leur temps, des femmes et des hommes manifestaient une grande satisfaction à accomplir ce geste humanitaire, a-t-on constaté.

 
De l’animation au niveau des plages

 
A la sortie du port, en allant vers la grande plage de Tigzirt vers l’est, l’odeur des grillades proposées par de jeunes restaurateurs installés sur place est irrésistible pour beaucoup de gourmands qui ne peuvent passer devant sans marquer une halte. Débute juste après une exposition-vente de produits de l’artisanat, à laquelle sont habitués les citoyens se rendant à Tigzirt durant le ramadhan, jonche le passage jusqu’à l’entrée de la grande plage, un lieu qui ne manque également pas d’affluence.
En cette soirée de vendredi qui affiche une certaine fraîcheur par rapport aux températures ressenties dans la journée, des parents ont même autorisé leurs enfants à se baigner en milieu des eaux marines qui viennent à peine de reprendre contact avec les foules après la saison hivernale. En allant de l’autre côté du port à la sortie Ouest, des notes de musique qui parviennent de la plage Tassallast qui abrite cette année les soirées artistiques du ramadhan assurées par une pléiade d’artiste nous viennent aux oreilles. Pour ce vendredi, c’est la chanteuse Yasmina qui était au rendez-vous au grand bonheur de son large public de la région. 1H00 est déjà passée et la soirée est encore à son début pour toutes ces familles qui sont venues très nombreuses profiter d’une ville de Tigzirt en fête à l’occasion du ramadhan, devenu un moment de partage par excellence.
APS

 


 

 

 

Réactions (0)