INFOS
Culture | Par la Rédaction Culturelle | 04-07-2017

Célébration du 55e anniversaire de la fête de l’indépendance et de la jeunesse

Concert de Mourad Djaafri et Hakim Salhi à Madrid

Les chanteurs algériens Mourad Djaafri, dans le genre chaâbi, et Hakim Salhi, dans le style rai et sahraoui, ont réussi, dans la soirée de samedi passé à Madrid, à séduire leur public constitué en majorité des membres de la communauté algérienne installée en Espagne, lors d’un concert organisé à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de la fête de l’indépendance nationale, rapporte l’APS.

Les chanteurs algériens Mourad Djaafri, dans le genre chaâbi, et Hakim Salhi, dans le style rai et sahraoui, ont réussi, dans la soirée de samedi passé à Madrid, à séduire leur public constitué en majorité des membres de la communauté algérienne installée en Espagne, lors d’un concert organisé à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de la fête de l’indépendance nationale, rapporte l’APS. La soirée musicale a été marquée par la présence de l’ambassadeur d'Algérie en Espagne, Taous Ferroukhi, et la représentante du Front Polisario en Espagne, Khira Bulahi, ainsi que de nombreux invités. Organisé par l’ambassade d'Algérie en Espagne, en avance pour permettre à un grand nombre d’Algériens et d’Algériennes d’assister à cette commémoration, le concert musical animé par les deux stars de la musique chaâbi et rai a permis, le temps d’une soirée, aux nombreux présents de se replonger dans l’ambiance festive algérienne et de se remémorer cet événement historique qu’est l’indépendance chèrement acquise par le peuple algérien.

Mourad Djaafri se produisant en premier sur scène et accueilli par des youyous qui fusaient dans une salle comble, a réussi à enflammer le public en interprétant des chansons célèbres du chaabi algérois, Goulou ya nass,, leyyam, et d’autres puisées du terroir musical national.

Augmentant progressivement le rythme, les hommes et les femmes, dont certaines en costumes traditionnels algériens, ainsi que des jeunes n’ont pas résisté à danser sur ces musiques qui leur rappellent tant de souvenirs et d’occasions vécus au pays. Grâce à sa grande présence sur scène et sa voix mélodieuse, Mourad Djaafri, qui se produit pour la première fois en Espagne, a donné le meilleur de lui même afin de faire plaisir à ce public d’Algériens vivant à l’étranger. Lui succédant, et comme à son accoutumée, Hakim Salhi a fait une entrée fracassante avec sa musique rythmée qui a incité les présents à se déhancher. Interprétant également certaines chansons connues à l’instar de  Yaminaana Kais wantia Leila, et bien d’autres tubes qui ont fait le succès de cet artiste talentueux, Hakim Salhi a dès le départ conquis le cœur du public algérien de Madrid, tout heureux de retrouver, le temps de cette soirée, une ambiance festive nationale.

De nombreux Algériens et Algériennes ont exprimé leur joie de se retrouver entre eux et de revivre un événement qui constitue un repère et un rappel de la grandeur de l’histoire du pays et notamment, de sa guerre de libération et des hommes et des femmes qui sont tombés au champ d’honneur pour que l’Algérie vive libre et indépendante.

R. C.

Réactions (0)