INFOS
Sport | Par Kamel Amghar | 09-07-2017

La technologie au service de la performance sportive

La modernisation des équipements, un paramètre très compétitif 

L'équipement sportif, autrefois simple accessoire rudimentaire, est devenu de nos jours un chef d'œuvre de technologie. La recherche dans ce domaine est très avancée et ouvre la voie à une juteuse industrie. Toutes les disciplines scientifiques sont convoquées à l'occasion pour améliorer en permanence les caractéristiques des outils, appareils et tenues réglementaires employés. Le marché de ce type de matériel est évalué en milliards de dollars. Les grands équipementiers, européens et nord-américains, se livrent une concurrence mordante qui dépasse de loin celle des athlètes dans les arènes sportives. La performance athlétique est, désormais, intimement liée à la qualité des installations de préparation et des articles employés lors des compétitions. Le haut niveau exige, évidemment, un investissement conséquent dans ce domaine pour permettre au compétiteur de faire jeu égal avec ses pairs. Naturellement, un bon équipement fait toujours la différence sur un tatami, un ring, une piste ou un stade. D'où la nécessité d'accorder toute l'importance requise à ce volet. Lors des différentes éditions de Gtac (Grand tour d'Algérie cycliste), les cyclistes algériens se sont plaints, à maintes fois, de la qualité moyenne de leurs vélos de compétition. Le vélo de sport, toutes épreuves confondues (course sur route, piste ou VTT) a, en effet, évolué de façon spectaculaire. Autrefois, la bicyclette était faite en acier auquel on a opportunément substitué, aujourd'hui, la fibre de carbone, infiniment plus légère. Plusieurs autres paramètres ont été aussi modifiés, contribuant à un aérodynamisme plus important, comme les roues à disque qui empêchent l'air de créer des résistances ou les casques des cyclistes. Les maillots de natation ont été pareillement révolutionnés. Conçus désormais en polyuréthane, imitant les écailles des poissons, ils sont devenus plus sophistiqués, réduisant à néant l'imbibition et le frottement, en permettant au nageur de glisser aisément dans l'eau. Des améliorations de même nature ont été introduites sur toute la gamme de matériel employé dans les sports aquatiques (voile, kayak…). Les équipements de diverses disciplines d'athlétisme (javelot, perche…) ont subi également des transformations qui permettent aux sportifs d'améliorer considérablement leurs performances. Les souliers et les tenues portées dans les courses de vitesse (100, 200, 400 mètres) sont également conçus avec de nouveaux  matériaux plus légers, plus souples et plus adaptés aux besoins des sprinters. On peut, dès lors, extrapoler pour les tenues et les équipements destinés aux sports collectifs (football, handball, basketball, waterpolo….). L'acquisition d'équipements modernes s'impose, alors, en impératif indispensable pour aider nos athlètes à s'illustrer lors des grands événements sportifs internationaux. Autrement, ils partiront amoindris devant leurs concurrents. Cette question ne concerne pas uniquement les sélections nationales, mais aussi les clubs et les associations d'amateurs. Il s'agit, en fait, d'un aspect prépondérant qui devrait intéresser au plus haut point les dirigeants des clubs, les présidents d'associations, les instances sportives, la tutelle et les sponsors. Avis aux concernés !

K. A.

Réactions (0)