INFOS
Santé | De notre correspondant à Constantine Nasser Hannachi | 16-07-2017

Prise en charge des patients et formation du corps paramédical

Jumelage entre le CHU de Constantine et trois hôpitaux de Souk Ahras

Une convention de jumelage a été paraphée au CHU de Constantine, entre le centre hospitalier Dr Benbadis et trois hôpitaux du chef-lieu de la wilaya de Souk Ahras, en présence des responsables des établissements en question et des directeurs de la santé des deux wilayas. Cette alliance entre les structures sanitaires permettra aux hôpitaux de cette wilaya des Hauts-Plateaux d’offrir à leurs patients des prestations et soins médicaux in situ, avec le concours des praticiens que le Centre hospitalo-universitaire de Constantine dépêchera sur place.

Une convention de jumelage a été paraphée au CHU de Constantine, entre le centre hospitalier Dr Benbadis et trois hôpitaux du chef-lieu de la wilaya de Souk Ahras, en présence des responsables des établissements en question et des directeurs de la santé des deux wilayas. Cette alliance entre les structures sanitaires permettra aux hôpitaux de cette wilaya des Hauts-Plateaux d’offrir à leurs patients des prestations et soins médicaux in situ, avec le concours des praticiens que le Centre hospitalo-universitaire de Constantine dépêchera sur place.

Concernant les auscultations et interventions, trois spécialités ont été arrêtées, selon les besoins spécifiques exprimés par les structures sanitaires dans la région de Souk Ahras, à savoir l’orthopédie, la neurochirurgie et les urgences. «Le choix de ces spécialités vient répondre à une demande exprimée dans ces structures sanitaires», a indiqué le directeur du CHU, M. Benyassaâd, ajoutant que ce jumelage permettra d’éviter aux malades des déplacements au CHU de Constantine, avec toutes les contraintes en découlant.

Dans une première phase, il a été demandé aux hôpitaux de la wilaya de Souk Ahras d’établir une liste exhaustive des patients attendant une prise en charge dans l’une des trois spécialités retenues afin d’arrêter les listes des équipes sanitaires à dépêcher sur les lieux. Par ailleurs, dans le cadre de cette convention de jumelage, des formations seront également initiées au profit du corps paramédical. «Tous les moyens sont disponibles pour réussir ce jumelage conformément à l’arrêté du ministère de tutelle», a souligné le même responsable.

A noter que les établissements hospitaliers de Souk Ahras ont déjà signé une autre convention de jumelage avec le CHU d’Annaba qui a été très bénéfique pour les patients en termes de soins comme pour le staff médical en termes de perfectionnement.

Rappelons que le programme de jumelage entre les CHU du nord et des établissements hospitaliers du Sud et des Hauts-Plateaux a été mis en place en 2014, par arrêté ministériel, avec comme premiers objectifs l’amélioration des soins et de la prise en charge des patients ainsi que le rapprochement des structures sanitaires des malades, en attendant la construction des hôpitaux dans ces régions de l’intérieur du pays. Les établissements hospitaliers des chefs-lieux de 20 wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux et les établissements hospitaliers à caractère universitaire du nord du pays, d'est en ouest sont concernés par ce programme. Les wilayas bénéficiant de ce programme sont Adrar, Laghouat, Biskra, Béchar, Tamanrasset, Ouargla, El-Bayadh, Illizi, Tindouf, El Oued, Nâama et Ghardaïa pour le Sud, et Tébessa, Tiaret, Djelfa, Saïda, M'sila, Tissemsilt, Khenchela et Souk-Ahras pour les Hauts-Plateaux. Les équipes médicales des CHU de Tlemcen, Annaba, Oran, Constantine et Alger doivent, dans le cadre de ce programme de jumelage, assurer des soins aux malades des établissements partenaires et des formations aux corps médicaux et paramédicaux pendant une semaine et de manière cyclique.

N. H.

Réactions (0)