INFOS
Société | Par Algérie presse service | 22-07-2017

Ouargla :

1 350 enfants et jeunes se rendent aux camps d’été sur le littoral 

Un premier contingent d’estivants, fort de 1 350 enfants et jeunes, des deux sexes, issus des différentes communes de la wilaya de Ouargla, a pris le départ ce week-end à destination des camps d’été sur les plages du nord du pays, à l’initiative de la direction de la jeunesse et des sports (DJS).

Un premier contingent d’estivants, fort de 1 350 enfants et jeunes, des deux sexes, issus des différentes communes de la wilaya de Ouargla, a pris le départ ce week-end à destination des camps d’été sur les plages du nord du pays, à l’initiative de la direction de la jeunesse et des sports (DJS).

Au total 3 200 places, dont 2 000 dégagées par la DJS et 1 200 par le ministère de tutelle, ont été réservés cette année à des enfants de la tranche d’âge 6-14 ans, issus des 21 communes de la wilaya de Ouargla, notamment ceux issus de familles nécessiteuses, a indiqué à l’APS le chef de service des activités sportives et culturelles à la DJS, Aïssa Benbrahim.

Ils bénéficient de séjours d’une quinzaine de jours dans les plages des wilayas de Jijel, Mostaganem, Oran, Bejaïa et Annaba ainsi qu’au  village africain de Sidi-Fredj (Alger)relevant de l’Analj, a-t-il précisé en signalant que les estivants seront accueillis, outre dans des camps d’été appropriés, au niveau d’établissements éducatifs dotés d’équipements et conditions d’hébergement  nécessaires.

Selon le même responsable, les meilleurs élèves ayant obtenu leurs diplômes de fin d’année auront également leur part de ces places d’estivants, grâce à un programme de coordination établi avec la direction de l’éducation nationale, et dont la DJS prend en charge le transport, l’hébergement et la restauration.

Quelque 600 jeunes, âgés entre 16 et 35 ans, devront, eux aussi, bénéficier de camps d’été sur les plages de Jijel, Bejaïa, Alger et Oran, en vertu d’opérations de jumelage et d’échanges de jeunes.

Etalées entre le début juillet et la fin août, ces vacances seront mises à profit par les enfants et jeunes des régions du Sud pour apprécier la beauté et les bienfaits de la mer et des lieux de villégiature, en l’absence de structures et moyens de loisirs et de détente dans la wilaya  de Ouargla.

La DJS rappelle, par ailleurs, que des démarches sont entreprises, en coordination avec le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, pour dégager des assiettes foncières à travers les villes côtières pour des projets d’aménagement de camps d’été permanents pour les enfants de la wilaya de Ouargla.

Une première tranche de 50 millions de dinars a été dégagée pour le lancement de cette opération qui entre dans le cadre d’un Plan national Sud-Nord, en application aux instructions des hautes instances du pays, a-t-on fait savoir.

APS

Réactions (0)