INFOS
Société | Par Algérie presse service | 22-07-2017

Un lieu de détente au cœur de l’histoire

Le Monument aux morts de Constantine

Réalisé en hommage aux enfants de la ville morts durant la Grande guerre (1914-1918), le Monument aux morts, inauguré en 1930, est érigé à 635 m d'altitude sur une falaise bordant la rive droite de l'oued Rhumel et surplombant le pont suspendu de Sidi M'Cid. Le monumental arc de triomphe de 21 m de haut est inspiré de celui de Trajan à Timgad et est surmonté d’une statue de la Victoire (une femme ailée)

Vestige touristique et historique, le Monument aux morts de la ville de Constantine, niché sur le dominant rocher de Sidi M’cid, attire ces derniers jours de nombreux visiteurs de tous les âges en quête d’oxygénation et de détente. Lieu familial par excellence, le site par sa quiétude invite spontanément à la relaxation et à des moments récréatifs entre personnes s’y refugiant en groupe d’amis et en famille pour fuir la pollution sonore de la cité. Abandonné pendant près de deux décennies aux délinquants de tous genres, le site, témoin de l’histoire de la ville des ponts suspendus, a fait l’objet d’une opération de réhabilitation et de requalification ayant permis l’aménagement d’un parking et la mobilisation de brigades de sécurité veillant au grain jour et nuit et sept jours sur sept. Accompagné de ses deux enfants, Kamel, qui habite tout près à la cité Emir Abdelkader, affirme profiter de ses moments de repos pour emmener les membres de sa petite famille sur cet espace pour de petites balades d’oxygénation. Mohieddine qui était également en compagnie de son épouse et ses enfants, assure que cet endroit est l’un des plus beaux de toute la ville de Constantine. Toutefois, une véritable valorisation de ce haut lieu de l’histoire exigerait, à son avis, la création de nombre de structures faisant actuellement défaut. Pour cet animateur du mouvement associatif, un café, des carrés de vente de boissons et eaux minérales et un petit espace de jeu pour enfants auraient suffi pour répondre aux petits besoins des nombreux visiteurs fréquentant, surtout pendant l’été, cet espace. Pour Mohieddine, il serait également bien avisé de lancer des actions de sensibilisation en direction des visiteurs pour les inciter à préserver ce lieu de l’histoire et éviter les comportements affectant sa beauté et son environnement.

La notoriété du monument aux morts de Constantine a dépassé les limites de la wilaya voir même du pays. Les visiteurs étrangers de la ville saisissent l’occasion de leur séjour pour se rendre vers ce site. Touriste français, Franc affirme admirer grandement ce monument qu’il a découvert pour la première fois durant les années 1980, alors jeune. Depuis, Franc affirme visiter ce monument chaque fois qu’il met les pieds à Constantine. «La vue panoramique de la ville de Constantine offerte depuis le Monument aux morts est saisissante et sa beauté augmente davantage durant la nuit», soutient ce touriste. Immortalisant des moments de leur visite au Monument aux morts, Lei Wu, Jiang Lei et Wang Chun, trois jeunes chinois exerçant des activités commerciales au centre-ville de Constantine, affirment se diriger chaque fin de semaine vers ce site pour faire du jogging et jouir de la tranquillité du lieu.

Réalisé en hommage aux enfants de la ville morts durant la Grande guerre (1914-1918), le Monument aux morts, inauguré en 1930, est érigé à 635 m d'altitude sur une falaise bordant la rive droite de l'oued Rhumel et surplombant le pont suspendu de Sidi M'Cid. Le monumental arc de triomphe de 21 m de haut est inspiré de celui de Trajan à Timgad et est surmonté d’une statue de la Victoire (une femme ailée). Devant le monument, au bord de la falaise, à 635 m, une terrasse semi circulaire offre une vue panoramique sur la vallée du Rhumel légendée grâce à une table d'orientation.

APS

Réactions (0)