INFOS
Société | Par Algérie presse service | 23-07-2017

Sûreté d'Alger : mise en place de six structures de proximité

Pour éradiquer la violence dans les nouvelles agglomérations 

En réponse à une question sur le taux de couverture sécuritaire à Alger, le contrôleur de police Berrachedi a fait savoir que ce dernier a atteint 100%, ajoutant que les 13 circonscriptions de la wilaya d'Alger disposent de services de sûreté de daïra, de postes de police et de brigades de police judiciaire

Six postes de police de proximité ont été mis en place au niveau des nouvelles agglomérations à Alger, pour mettre fin définitivement au phénomène de violence dans ces quartiers, a indiqué le chef de la sûreté de la wilaya d'Alger (SWA), le contrôleur de police, Noureddine Berrachedi.

«Le phénomène de la violence au niveau des nouvelles agglomérations à Alger sera définitivement éradiqué une fois ces six postes de police de proximité opérationnels», a affirmé le contrôleur de police Berrachedi, dans une déclaration à la presse après l'inauguration du siège de la Sûreté urbaine de Dely Ibrahim, du poste de police de la cité 1 078 logements et du siège de l'Unité de maintien de l'ordre dans la commune de Ben Talha  (Berraki) par le général major, Abdelghani Hamel.

Le même responsable a ajouté que ces structures de sûreté urbaine étaient réparties à travers de nouvelles agglomérations, notamment à Dely Ibrahim et Ben Talha (opérationnels mardi), relevant que d'autres étaient en cours de réalisation à Saoula, El Harrach et Cherarba (lieudit Edalia).

M. Berrachedi a indiqué que «le phénomène de violence dans les nouvelles cités a nettement reculé ces derniers temps», et ce, grâce, a-t-il dit à la conscience du citoyen et aux actions d'anticipation et de sensibilisation menées par les services de police à travers les cellules d'écoute.

S'agissant de l'Unité d'intervention et de maintien de l'ordre de Ben Talha, inaugurée mardi par le général major Abdelghani Hamel en présence du wali de la wilaya d'Alger, Abdelkader Zoukh, et de membres des deux chambres du Parlement, le même responsable a fait savoir qu'elle vient «renforcer les services opérationnels de la SWA dans les gestion des foules, des  rencontres sportives et autres évènements».

Le directeur de la Sécurité publique, le contrôleur de police Aissa Naili a affirmé, à son tour, que la création de telles structures de proximité au niveau des nouvelles agglomérations à Alger renforçait l'action de sensibilisation menée par les services de sécurité pour lutter contre la violence, appelant par la même occasion les citoyens à la coopération avec ces services pour le bien de tout un chacun.

Il a ajouté que l'inauguration de ces sièges de sûreté urbaine s'inscrivait dans le cadre du plan suivi par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) pour élargir la couverture sécuritaire au niveau des quartiers, notamment dans les nouvelles agglomérations.

En réponse à une question sur le taux de couverture sécuritaire à Alger, le contrôleur de police Berrachedi a fait savoir que ce dernier a atteint 100%, ajoutant que les 13 circonscriptions de la wilaya d'Alger disposent de services de sûreté de daïra, de postes de police et de brigades de police judiciaire.

APS

Réactions (0)