INFOS
Sport | Par A. Lemili | 05-08-2017

Championnats du monde d’athlétisme

Usain Bolt : le dernier spectacle

A la veille de ce rendez-vous mondial, 205 fédérations étaient inscrites représentées par plus de 2 000 athlètes, 2 038 exactement, parmi lesquels 1 080 hommes. A ces Mondiaux d’athlétisme manqueront les Russes, toujours suspendus des compétitions internationales, mais n’y seront quand même pas interdits 12 athlètes hommes et femmes réputés «neutres autorisés» (en marteau – perche – 110m haies – marche – hauteur – longueur – 800 m - sprint)

La capitale britannique accueille à partir d’hier les Championnats du monde d’athlétisme et, d’ores et déjà, tous les regards sont braqués sur un homme, voire un surhomme, le Jamaïcain  Usain Bolt qui a annoncé tirer sa révérence à l’issue de ce rendez-vous pour se consacrer à une autre activité sportive : le football. En attendant et à moins d’un impondérable de taille sinon une catastrophe naturelle, le Jamaïcain est assuré de repartir encore une fois avec une médaille d’or (ça ne lui en fera que 12)  à l’issue du 100 m qui se court aujourd’hui.  Mais, aussi féérique que serait l’ultime sortie du champion aux 8 médailles olympiques, 11 titres de champion du monde, les Mondiaux d’athlétisme sont également ceux de 2 000 autres sportifs avec une parité exemplaire en matière de compétition, autrement dit 24 pour les femmes et autant pour les hommes avec toutefois une nouveauté le 50 km marche…féminin. A la veille de ce rendez-vous mondial, 205 fédérations étaient inscrites représentées par plus de 2 000 athlètes, 2 038 exactement, parmi lesquels 1 080 hommes. A ces mondiaux d’athlétisme manqueront les Russes, toujours suspendus des compétitions internationales mais n’y seront quand même pas interdits 12 athlètes hommes et femmes réputés «neutres autorisés» (en marteau – perche – 110m haies – marche – hauteur – longueur – 800 m - sprint). Cette autorisation exceptionnelle n’aura plus cours dans les Championnats mondiaux à venir.

L’Algérie sera présente à cet important moment du sport mondial qui durera une dizaine de jours (4 au 13 août) et sera représentée dans l’antre du stade olympique de Londres à Strafford, autrement dit là où se sont déroulés les Jeux olympiques de 2012, par Abdelmalik Lahoulou (400m/haies), Mohamed Amine Belferar (800m), Bilal Tabti (3000m steeple), Hichem Bouchicha (3 000m steeple), Abderrahmane Anou (1 500m), Larbi Bourrada (décathlon), Kenza Dahmani (marathon) et Amina Bettiche (3 000m steeple).

Inutile donc de préciser parmi la délégation algérienne l’absence pour cause de blessure de Taoufik Makhloufi, champion olympique en 2012 à Londres, Ce qui n’est pas sans réduire les chances de podium pour l’Algérie.

A. L.

Réactions (0)